Nos panélistes et conférenciers

Kathleen Weil

Ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques

Kathleen Weil est la députée de Notre-Dame-de-Grâce, la Ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et la Ministre responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise.

Elle fut la Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion pendant trois ans et auparavant présidente et directrice générale de la Fondation du Grand Montréal entre 2000 et 2008.

Dominique Ollivier

Présidente de l’Office de consultation publique de Montréal

Dominique Ollivier a une formation en génie et une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique. Elle possède plus de 25 ans d’expérience de travail en gestion, tant de projet que d’organismes, et en communications. Elle a occupé différents postes au sein d’organismes sociaux, de cabinets ministériels au gouvernement du Québec (1995-2001) et au Cabinet du chef du Bloc québécois à Ottawa (2001-2006) avant d’assumer la direction générale de l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICEA), de 2006 à 2011.

Forte de cette expérience variée, elle a fondé en mars 2011, le cabinet conseil Ki3, spécialiste en communication stratégique, en recherche et en évaluation, notamment dans le domaine de la transformation sociale et du gouvernement ouvert.

Sa carrière est aussi marquée par son implication bénévole auprès de nombreux organismes communautaires nationaux et internationaux ainsi que par sa participation répétée à des jurys du milieu du développement social et de la culture. Elle est l’auteure de plusieurs textes et mémoires traitant des questions de diversité culturelle, de participation civique et d’éducation des adultes, ainsi que de nombreux articles publiés dans différents journaux et revues. Elle a également agi à titre de commissaire ad hoc de l’OCPM entre février 2009 et le 15 septembre 2014 où elle a été nommée à la présidence.

Émilie Villeneuve

Conseillère, District de Saint-Louis–Sillery

Émilie Villeneuve est conseillère municipale. À titre de membre du comité exécutif, elle est responsable des dossiers suivants :
développement social, habitation, communautés culturelles, accessibilité universelle, logement social, programme d’accès à la propriété pour les jeunes familles et sociétés de développement commercial.

Bachelière en communication publique de l’Université Laval, Mme Villeneuve cumule plusieurs années d’expérience en communication au sein de différents ministères. Elle a notamment été responsable des activités publiques pour le ministère des Transports de 2016 à 2017. Madame Villeneuve a également fait des incursions sur les scènes municipale et fédérale à titre de recherchiste et d’attachée politique.

Elle est engagée de différentes façons dans la communauté, notamment comme membre du conseil d’administration du CPE Aux Deux Pignons et comme membre du comité Québec du Club des petits déjeuners du Québec.

Rénald Bergeron

Vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé, Université Laval

Certifié du Collège des médecins de famille du Canada en 1980 et doyen de la Faculté de médecine de 2010 à 2017, le Dr Rénald Bergeron est vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé. Professeur titulaire au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence, il a auparavant occupé les postes de directeur de son département, de 1999 à 2007, de vice-doyen au développement stratégique et directeur du Consortium pédagogique, de 2008 à 2009, puis de vice-doyen à la pédagogie et au développement professionnel continu en 2010.

Sous le leadership de Rénald Bergeron, la Faculté de médecine s’est distinguée par une action marquée en responsabilité sociale et en santé durable, notamment en collaborant au sein de plusieurs instances du réseau de la santé, notamment à la présidence du Réseau universitaire intégré en santé de l’Université Laval (RUIS-UL), de 2010 à 2017, mais aussi au sein du conseil d’administration et du comité des affaires universitaires et de l’innovation du CIUSSS de la Capitale-Nationale depuis 2015

Alain Rochon

Doyen de la Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design de l’Université Laval

Monsieur Rochon a œuvré pendant 12 ans au sein de la firme Axion de Montréal à titre de spécialiste de l’identification visuelle d’entreprise. Il a notamment été responsable de projets pour Bell Canada, Pétro-Canada, CN, le Musée des beaux-arts de Montréal, Tremblant et Hydro-Québec. Il est professeur à l’Université Laval depuis 1997, d’abord à l’École des arts visuels puis, depuis 2012, il est rattaché à la nouvelle École de design. Après avoir successivement diriger ces deux écoles de 2017 à 2014, il est maintenant doyen de la Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design.

Stéphane Dion

Directeur régional à l’Institut du développement urbain du Québec

Bachelier en relations industrielles de l’Université de Montréal, Stéphane Dion est président de Paradigmes affaires publiques, qu’il a fondé en 2007. Auparavant, il fut vice-président de la Chambre de commerce Montréal métropolitain. Depuis six ans, il s’implique dans la Fondation En coeur, une fondation dédiée aux enfants malades du coeur.

Luc Gagnon

Directeur clinique du nouveau complexe hospitalier

M. Gagnon sera accompagné de : Chantal Douville, adjointe au directeur, Planification des travaux DCNCH,

Geneviève Dupuis, adjointe à la PDG, relations médias et projets spéciaux

Marie-Ève Maillé

Consultante, chercheure et coauteure de «L’acceptabilité sociale : sans oui, c’est non»

Depuis 2016, elle agit à titre de consultante en médiation environnementale pour Notre Boite.

Spécialisée dans l’évaluation des impacts sociaux des grands projets, Marie-Ève Maillé est professeure associée au CINBIOSE (Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement) de l’UQAM. Elle est également coauteure de «L’acceptabilité sociale : sans oui, c’est non». Depuis 2016, elle agit à titre de consultante en médiation environnementale pour Notre Boite

Guillaume Lavoie

Chargé de cours, Énap
et ancien conseiller municipal

Entrepreneur en politiques publiques, chargé de cours et conférencier, Guillaume Lavoie est l’un des experts les plus en vue sur l’économie collaborative. Il a développé le premier cours au Canada sur l’économie collaborative et les politiques publiques qu’il enseigne à l’ÉNAP et a présenté 150+ conférences sur le sujet, au Canada et à l’étranger. Ancien conseiller municipal à Montréal, il est l’auteur du premier règlement municipal au Canada pour encadrer et permettre le partage des espaces privés et a été invité à témoigner en commission parlementaire à l’Assemblée nationale du Québec dans le dossier Uber-Taxi.

En janvier dernier, il a été nommé président du Groupe de travail sur l’économie collaborative du Gouvernement du Québec. Collaborateur associé chez Voilà Information Design, il est à l’origine d’une importante réforme sur la présentation et la transparence budgétaire dans le monde municipal.

Alain Caron

Urbaniste émérite, OUQ

Urbaniste à la retraite, Alain Caron a été conseiller expert à la Direction générale de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire (DGUAT) au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT). Il a été membre de la Commission d’urbanisme et de conservation de la Ville de Québec et chargé de cours à l’École supérieure d’aménagement et de développement du territoire (ÉSAD) à l’Université Laval.  Il est auteur du Guide La prise de décision en urbanisme produit par le MAMOT. Il s’est vu décerné le titre d’urbaniste émérite par l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) pour sa contribution à l’épanouissement de la profession d’urbanisme au Québec.

Stéphane Roche

Professeur de géomatique,

Vice-doyen à la recherche de la Faculté de foresterie, géographie et géomatique, Université Laval

Ingénieur et géographe, Stéphane Roche est professeur titulaire de sciences géomatiques et vice-doyen à la recherche de la Faculté de foresterie, géographie et géomatique à l’Université Laval (Québec), où il enseigne les SIG et l’analyse spatiale aux trois cycles. Ses travaux portent principalement sur l’étude du rôle joué par la géolocalisation sociale, les données ouvertes et le crowdsourcing (externalisation ouverte) dans la mise en opération du concept de ville et de territoire intelligent. Il s’intéresse également aux nouvelles formes d’intelligence urbaine.

Caroline Gagnon

Professeur en design, Université Laval

Professeure agrégée à l’École de design de l’Université Laval et directrice du programme en design de produits, Caroline Gagnon est spécialiste de l’étude des préoccupations sociales et territoriales générées par les grands projets d’infrastructures publiques. Elle s’intéresse plus largement aux pratiques sociales et publiques du design et de leur rôle innovant.

Alejandra De La Cruz Boulianne

Conseillère – Design urbain et architecture, Vivre en Ville

Alejandra est titulaire d’une maîtrise professionnelle en architecture et d’une maîtrise en design urbain. Au travers de ses projets, notamment au sein du Groupe de recherche sur les banlieues (GIRBa) et de l’ARUC-Tetauan, elle acquiert une expertise en recherche, en analyse des milieux bâtis et en requalification urbaine. Elle approfondit ses connaissances sur l’urbanisme en tant que conseillère en urbanisme à la Ville de Québec. Elle se joint à l’équipe de Vivre en Ville à l’été 2013. Elle participe, entre autres, aux recherches et à la conception du matériel visuel au sein des différents projets de recherche, formation, conseil et accompagnement.

Katie Gagnon

Politologue et formatrice en démocratie et participation citoyenne

Katie Gagnon possède près de quinze ans d’expérience en participation citoyenne, en sensibilisation, en condition féminine et en environnement. Elle détient une maîtrise en science politique de l’Université Laval. Elle a rejoint le Groupe Femmes, Politique et Démocratie en 2007 en tant que politologue, formatrice et chargée de projets où elle y a initié et développé un volet Démocratie et participation citoyenne.

Katie Gagnon possède une vaste expérience terrain dans une dizaine de régions du Québec où elle a effectué plus de 200 présentations. Elle s’intéresse activement aux liens entre la société civile et le pouvoir politique, à la relation entre les citoyens et leur territoire ainsi qu’aux divers leviers du développement régional. Elle poursuit ses recherches sur l’acceptabilité sociale, notamment en contexte de développement de projets et d’exploitation des ressources naturelles.

Elle a également travaillé au Bureau régional de l’UNESCO à Moscou au patrimoine mondial et en tant que consultante pour les relations avec la société civile.