Les Jardins Gamelin

Félix-Antoine Downs et Mathieu Ménard – étudiants Université Laval
Accueil · Références · Les Jardins Gamelin

CONTEXTE

Les Jardins Gamelin sont situés au coeur de Montréal, au coin de la rue Sainte-Catherine, près de l’UQAM et de la plus importante station de métro de la ville. Ils côtoient de nombreux hôtels et la Grande Bibliothèque. Or, avant la création du projet des Jardins, les citoyens évitaient le parc Émilie-Gamelin, car il était connu pour ses problèmes d’itinérance, de consommation de drogue et de prostitution.

UNE VISION À LONG TERME À TRAVERS DES ACTIONS À COURT TERME

Afin de revitaliser la place, le Partenariat du Quartier des spectacles a opté pour une série d’actions à court terme pour concrétiser sa vision à long terme. C’est ainsi qu’au moyen d’activités estivales, d’aménagements éphémères et de projets de partenariat avec des organismes à but non lucratif, le Partenariat a été en mesure de revitaliser le secteur. En outre, comme les entités à l’origine du projet ne visaient aucun profit, cela a permis de satisfaire les différentes organisations culturelles et communautaires locales. Les Jardins Gamelin sont aujourd’hui un lieu de rencontre estival, chaleureux, animé et repeuplé et ce, depuis deux ans maintenant.

La population a investi l’endroit et elle l’utilise pour de nombreuses activités : cours universitaires extérieurs, chorale de groupe de retraités, concerts gratuits ou expositions. Bref, les Jardins Gamelin offrent aujourd’hui un lieu où chacun peut participer à la vie citadine.

« TRANQUILLEMENT, NOUS ON ESSAIE DE RAMENER UNE ÂME ICI, IL FAUT QUE CE SOIT HABITÉ, SINON C’EST D’AUTRES CHOSES QUI VONT PRENDRE LA PLACE. » Daniel Paradis, Responsable de l’organisme Présence Compassion et participants à la démarche Amplifier Montréal, Amplifier Gamelin, amplifiergamelin.com

UNE PÉPINIÈRE À IDÉES

Ce projet de réappropriation citoyenne inclusive a pu voir le jour grâce au Partenariat du Quartier des spectacles et aux organismes à but non lucratif La Pépinière et Amplifier Montréal. Ensemble, ils ont organisé une consultation citoyenne afin d’écouter et de comprendre les utilisateurs du parc ainsi que leurs positions concernant les enjeux de la ville.

Les organisateurs ont pris en compte les besoins des citoyens (parc, aire de repos, jardins), mais également, ceux des itinérants. De cette façon les. citoyens peuvent se familiariser avec la situation et se renseigner sur cette réalité métropolitaine, favorisant ainsi une cohabitation entre itinérants et utilisateurs.

Le projet des Jardins Gamelin est en effet animé d’une démarche inclusive où tout le monde se sent à l’aise et chez lui dans ces jardins.