Bâtiment 7 :
« Fabriquer » l’appropriation citoyenne

Nicolas Mangifesto — étudiant, Université Laval

Accueil · Références · Bâtiment 7 : fabriquer l’appropriation citoyenne

CONTEXTE

En 2005, le groupe MACH fait l’acquisition des 34 hectares de terrain appartenant au Canadian National Railway pour 1 $. Situé dans le quartier Pointe‐Saint‐Charles de l’arrondissement Sud‐Ouest de Montréal, ce terrain devait accueillir le déplacement du Casino de Montréal, en plus d’un développement hôtelier et de divertissement. Cette vision ayant été mal reçue, le projet n’obtient pas l’acceptabilité sociale de plusieurs acteurs.

 En effet, la communauté de Pointe‐Saint‐Charles, la direction de Santé publique de Montréal, des organisations contre le jeu pathologique et de multiples organisations communautaires empêchent le projet.

Le collectif « 7 à nous », composé de plusieurs acteurs du quartier, se mobilise pour aménager ces terrains de façon à ce qu’ils répondent mieux aux besoins de la communauté. À partir de février 2009, le comité réclame du propriétaire la conservation du Bâtiment 7, une ancienne gare, et sa cession à la communauté.

 

10 ANS D’ACTION ET D’ENGAGEMENT SOUTENUS

Pendant 10 ans, la communauté s’est exprimée d’une multitude de façons pour communiquer son désir de s’approprier le développement de son quartier : 

  • présence lors des soirées d’information, de consultation et des séances au conseil d’arrondissement ;
  • marche surprise ;
  • projections de documentaires sur le Bâtiment 7 ;
  • marché public éphémère.

 « [LES CITOYENS DE POINTE‐SAINT‐CHARLES] SONT REVENDICATEURS,  MAIS ILS SONT AUSSI STRUCTURÉS, ILS PROPOSENT DES SOLUTIONS. » Benoît Dorais, Maire de l’arrondissement Le Sud‐Ouest, Ville de Montréal. Le Devoir, 2017

BÂTIMENT 7: COMMUNAUTAIRE ET MULTIFONCTIONNEL

La tenue fréquente d’assemblées citoyennes a été un point déterminant dans l’appropriation du terrain. La multiplication des occasions de rencontre et la mise en place d’outils et d’opportunités pour l’expression des besoins et désirs des membres de la société ont été bien reçues. Les citoyens et citoyennes du quartier ont donc participé à l’élaboration et à la mise en place des services offerts au Bâtiment 7.

Parmi les services mis en place, il y a :

  • un centre de la petite enfance
  • une maison de naissance
  • un pôle alimentaire
  • une microbrasserie
  • un magasin général
  • une galerie d’art contemporain
  • des jardins communautaires
  • un atelier de réparation de vélo
  • une quincaillerie
  • une usine de transformation alimentaire ;
  • des espaces pour la location de bureaux par des entreprises privées.